The Shift Project

Toute l’équipe du Shift remercie les plus de 3700 donateurs pour le succès incroyable de la première campagne de financement participative de l’histoire du Shift !
Face à vos nombreuses demandes, nous avons décidé de laisser la page de collecte ouverte jusqu’à l'Hiver 2020.
Un immense merci à toutes celles et ceux qui se sont mobilisé.e.s pour le projet et continuent de nous encourager : grâce à vous, un premier jalon du Plan a pu voir le jour le 16 juillet dernier. Cette nouvelle publication est disponible sur notre site web (https://theshiftproject.org/article/etat-avancement-plan-transformation/) ou dans l’onglet « Actualités » ci-dessous. Nous vous y détaillons aussi les prochaines étapes.
Le succès de la collecte ainsi que vos nombreux messages de soutien renforcent notre conviction initiale : la sortie de cette crise est une occasion majeure de mettre enfin la France sur les rails d’une politique climatique audacieuse et cohérente.
Financé à
111%
500 850 €
Sur 450 000 €
3834
Donateurs
Hiver 2020
Fermeture prévisionnelle

L’association d’intérêt général The Shift Project a mis en chantier un Plan de transformation de nos activités essentielles (se nourrir, se loger, se déplacer, se soigner, travailler, comprendre, échanger), qui fera des propositions concrètes afin de les rendre saines et robustes pour les temps de crise économique et écologique dans lesquelles nous sommes entrés depuis quelques temps. Il s’agit d’un chantier spécial échafaudé dans le contexte de la crise sanitaire.

Nous estimons que la sortie de cette crise sera une occasion majeure de mettre enfin la France sur les rails d’une politique climatique audacieuse, cohérente, et surtout résiliente. Mais cela requiert que nous pesions de tout notre poids pour que les idées portées par le Shift trouvent un public large et puisse atteindre les décideurs économiques et politiques.

Et quel meilleur vecteur qu’un plan de transformation cohérent, multisectoriel, s’adressant aux citoyen.ne.s et aux professionnel.le.s de tous les secteurs, leur permettant d’entrevoir ce que pourrait être la transition (vue par le Shift) pour eux et leur métier ?

C’est l'élaboration et le portage de ce Plan que nous vous proposons de soutenir : chaque don nous permet de mieux construire nos propositions et de peser un peu plus sur les décisions économiques et politiques.

The Shift Project

C'est un think tank qui œuvre en faveur d’une économie libérée des énergies fossiles. Association loi 1901 reconnue d’intérêt général, elle a pour objectif d'éclairer, d'influencer et de peser sur les choix structurants qui seront prochainement faits concernant la transition énergétique et climatique, en France et en Europe.

Lumo s'associe au Shift Project

Depuis 8 ans, Lumo vous offre l’opportunité d’orienter votre épargne vers une sélection de projets responsables à impact positif en réponse à l'urgence écologique. En s’associant à cette communauté d’experts et en vous donnant la possibilité de soutenir leurs travaux par vos dons, nous élargissons notre champ d’action.​
Ainsi, nous vous invitons à soutenir leurs travaux nécessaires pour construire une société résiliente et décarbonée en aidant leur financement.

Pourquoi soutenir les travaux du Shift Project ?

Pour participer à la plus belle entreprise de sauvetage du monde ! Et plus sérieusement :​ pour aider à décarboner l’économie, pour libérer la France de sa dépendance aux énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon) et réduire nos émissions de gaz à effet de serre qui réchauffent le climat. Bref, pas besoin de faire un dessin, c’est répondre à un impératif vital : préparer l’avenir.

Naturellement, celles et ceux qui soutiendront nos travaux seront tenu.e.s au courant de leur avancée, et auront la possibilité d’aider à  leur diffusion. Vous pourrez voir apparaître leur nom sur le document final du Plan, voire recevoir la version papier le moment venu.

Pour les particuliers : votre don ouvre droit à une réduction d’impôt à hauteur de 66% de son montant dans la limite de 20% du revenu imposable de votre foyer - autrement dit, un don de 100€ vous "coûte" 34€ après imputation de la réduction d'impôt fiscale.
Pour qu’un don soit éligible au régime fiscal du mécénat, il doit être effectué au profit d’un organisme :
·         A but non lucratif ;
·         Avec un objet social et une gestion désintéressée ;
·         Qui ne fonctionne pas au profit d’un cercle restreint de personne.
Pour une liste des organismes éligibles : cliquer ici

The Shift Project, c'est...

Un laboratoire d’idées écouté, fondé après la crise de 2008 par Jean-Marc Jancovici pour faire des propositions concrètes visant à préserver le climat.


Plus de 25 projets de recherche initiés et 60 évènements organisés


Une équipe de 15 personnes aux profils variés, appuyée par plus de 4000 bénévoles Shifters


Un réseau de plusieurs centaines d’experts et plus de 30 entreprises mécènes depuis 10 ans


et une réputation de sérieux qui n’est plus à faire mais aussi une association comme une autre, qui a besoin de vous ! 

Soutenez le « Plan de transformation de l’économie en faveur du climat et de la résilience » du Shift Project

Pourquoi un Plan ?

La crise du coronavirus nous a mis dos au mur. Elle nous rappelle l’humilité que nous devons garder face à la nature. Les appels des scientifiques ont été ignorés alors que l’anticipation aurait pu éviter beaucoup de dégâts. L’urgence climatique est déjà là, pourquoi ne pas apprendre de nos erreurs et préparer l’avenir dès maintenant ?

L’association d’intérêt général The Shift Project a mis en chantier un Plan de transformation de nos activités essentielles (se nourrir, se loger, se déplacer, se soigner, travailler, comprendre, échanger), afin de les rendre saines et robustes pour les temps de crise économique et écologique dans lesquelles nous sommes entrés depuis quelques temps. Il s’agit d’un chantier spécial initié dans le contexte de la crise sanitaire.

Nous sommes en effet convaincus que la crise est une occasion unique de mettre le climat au cœur de la relance. Mais aussi que cela requiert de peser de tout notre poids pour que les enjeux climatiques et les mesures pour y répondre trouvent un public large et puissent atteindre les décideurs économiques et politiques. Et quel meilleur vecteur qu’un plan de transformation cohérent, multisectoriel, s’adressant aux citoyen.ne.s et aux professionnel.le.s de tous les secteurs, leur permettant de se représenter ce que pourrait être la transition (vue par le Shift) pour eux et leur métier ?

Découvrir le Plan en infographie

La méthode Shift

Nous souhaitons nous atteler à un nouveau projet de planification de la transition, qui viserait à décarboner l’économie et assurer sa résilience. Nous centrerons notre analyse sur l’emploi, et sur les modes de vie, en partant des situations concrètes des gens qui vivent et travaillent en France aujourd’hui.

Ce chantier exceptionnel a trois caractéristiques typiques de l’approche du Shift Project :

  • Nous adopterons une approche globale, systémique, et cohérente du point de vue des lois de la physique et de la technique, et des flux économiques : scientifiquement et techniquement objective ; 
  • Nous cherchons à produire des propositions pragmatiques, opérables dès à présent, de façon à ouvrir un chemin de décarbonation réaliste tout en assurant leur cohérence au sein d’une transformation de long-terme ;
  • Notre plan ne reposera pas sur le pari de la croissance économique (ce qui, dans le contexte présent, est évidemment adapté).

Les 15 secteurs d’activité étudiés le seront en interdépendance les uns avec les autres : industrie lourde, manufacturière et recyclage ; numérique ; production automobile ; mobilité quotidienne ; mobilité longue distance ; fret ; agriculture ; forêt ; logement ; énergie ; enseignement supérieur et recherche ; administration publique ; santé ; culture ; défense et sécurité intérieure. 
Pour chacun, nous décrirons son fonctionnement d’un point de vue physique et matériel (nombre de bâtiments, distances parcourues, énergie utilisée, etc.), mais aussi ses vulnérabilités, et nous proposerons des mesures pour le rendre résilient et réduire son impact sur l’environnement. Nous proposerons en parallèle d’assortir les aides publiques d’urgence, par exemple à l’aviation et à l'automobile, à des conditions environnementales sérieuses : nous ferons propositions concrètes et détaillées de mise en œuvre, de pilotage et de suivi de ces mesures ; leur impact sera chiffré et les risques éventuels analysés.

Par ce Plan, notre objectif est de convaincre les décideurs politiques et économiques de planifier la transition, avec des propositions concrètes et chiffrées. En même temps, nous voulons permettre aux Françaises et aux Français, quel que soit leur secteur d’activité, de se représenter concrètement leur place dans la transition. Pour élaborer ce Plan, le diffuser et convaincre, nous avons besoin de votre soutien.

Nous avons besoin de vous

Depuis la crise sanitaire, l’équipe du Shift Project s’est totalement réorganisée. En quelques semaines de travail acharné, nous avons établi un programme de travail d’urgence d’une cinquantaine de pages détaillant le chantier à mener. Partant des analyses sectorielles que le Shift a menées au fil des années, nous avons listé les questions que nous nous proposons d’instruire.

Nous avons désormais besoin de vous pour aller plus loin, et produire le Plan de transformation dont nous avons donné les contours, puis le diffuser massivement et ainsi peser sur les choix structurants qui seront très prochainement faits.

Le Plan mobilisera toute l’équipe salariée du Shift Project, et de nombreux experts contribueront au travail, qui s’appuiera également sur les nombreuses études déjà réalisées. Le budget actuel du Shift Project permet de réaliser une partie des travaux, mais pas suffisamment car ces dépenses n’ont pas été prévues (nous n’avions pas prévu le virus). Il faudra également éditer puis diffuser le Plan auprès des Français.es, et convaincre les dirigeants économiques et politiques : un travail de longue haleine particulièrement en temps de crise.

Comme le dit la grande climatologue du GIEC Valérie Masson-Delmotte « chaque demi-degré compte, chaque année compte, chaque choix compte ». Pour nous, chaque don compte, chaque donateur est un signal supplémentaire envoyé aux décideurs économiques et politiques, et nous rapproche du budget nécessaire à la réalisation de cette étude.

Ainsi, The Shift Project et Lumo vous proposent de soutenir l’effort par un financement collaboratif.

À quoi va servir l’argent récolté ? 

Ce chantier va durer : il n’y aura en effet pas de retour à la normale après le coronavirus. Nous voulons nous assurer de pouvoir le mener à son terme avec succès, et c’est pourquoi il nous faut le financer à la hauteur de l’enjeu. Nous savons qu’à partir de 50 000€ nous pouvons élaborer un Plan sur cinq secteurs. Nous savons qu’à partir de 100 000€, nous pourrons traiter 8 secteurs ; à partir de 150 000€, 10 secteurs ; à partir de 200 000€ 15 secteurs. Plus nous nous approchons de 300 000€, plus nous pourrons consacrer de ressources à la diffusion des propositions aux Français, et à convaincre les décideurs.
Au-delà, nous pourrons approfondir nos recherches sur certains sujets cruciaux qui sont peu traités aujourd’hui, comme la résilience des territoires, la résilience du système de santé, ou encore l’avenir du secteur de la culture face à l’urgence climatique. Si nous approchons les 400 000 ou 500 000€, nous pourrons véritablement poursuivre le travail de fond sur les secteurs clés, et peser par nos publications non-seulement sur le « Plan de relance » de fin 2020 du gouvernement français. Plus largement, nous pourrons peser sur le débat public dans le contexte de campagne électoral intense qui sera celui des prochaines années (dans l’ordre : élections municipales et sénatoriales en 2020, régionales et départementales en 2021 puis présidentielles en 2022). 

En fonction du succès de la collecte, nous pourrons ainsi détailler le Plan, investiguer davantage de secteurs, le diffuser largement auprès des Français.e.s puis enfin convaincre les dirigeants. Évidemment, plus le niveau de financement sera élevé, plus nous aurons de chances de réussir notre pari. Le défi du changement climatique et de la fin des énergies fossiles est immense, le Shift Project y est dédié corps et âme, et donc aucun centime ne sera perdu.

Pour vous donner une idée, 3 mois de fonctionnement normal du Shift Project nécessitent environ 200 000€ (salaires des chercheurs, communication, frais généraux, etc.).

La collecte fonctionne sur le principe que les contributeurs financent l’élaboration d’un Plan d’intérêt général et de transformation de l’économie en faveur du climat, consultable par tous : ce sera avant tout un « rapport », disponible en version électronique et papier, et qui sera communiqué sous différentes formes (synthèse, fiches sectorielles, infographies, événements, etc.).

Si vous avez l’habitude des collectes, vous savez que certaines offrent des récompenses qu’on appelle « contreparties ». Dans ce cas, nous n’avons pas grand-chose à vous envoyer pour vous témoigner de notre reconnaissance : ce que nous pouvons faire, par contre, c’est de produire un super Plan qui soit le meilleur possible en « contrepartie » de votre soutien. Chiche ?

Nous avons pensé à quelques petites choses qui pourraient vous faire plaisir :

Voici trois choses qui sont pour tout le monde :

  • Naturellement, vous serez tenu.e.s au courant de l’avancée du projet, et nous vous donnerons la possibilité de partager facilement les nouveautés à votre cercle de connaissances ;
  • Ensuite, The Shift Project étant une association d’intérêt générale habilitée à délivrer des rescrits fiscaux, vous pourrez déduire une partie de votre don de vos impôts ;
  • Enfin, si l’état sanitaire du pays le permet, des conférences partout en France pourront être organisées à l’invitation de citoyen.ne.s ou d’organisations qui réuniraient les bonnes conditions (salle, projecteur, public, etc.) : n’hésitez pas à nous solliciter le moment venu.

*Vous représentez une entreprise, ou une autre forme d’organisation ou encore vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question : n’hésitez pas à nous contacter à preparerlavenir@theshiftproject.org

 

 

 

 

L’équipe est sur pied, le Programme de travail d’urgence est établi (publication le 6 mai 2020) et le crowdfunding est déjà un succès. Voici le calendrier du Plan : 

  • Mai et juin ont été rythmés par une première publication sur l’avenir du secteur aérien (publication le 27 mai 2020) et le déclin possible de l’approvisionnement en pétrole de l’UE (publication le 25 juin 2020).
  • Mai et juin ont également été rythmés par un large dispositif de communication : événements en ligne, campagnes mail et sur les réseaux sociaux, prises de parole du Président du Shift Jean-Marc Jancovici, sortie d’une vidéo et d’une infographie, etc.
  • Juillet et août : le 16 juillet, nous publierons un « pré-cadrage » du Plan. Celui-ci sera composé de 17 fiches sectorielles, 4 axes transversaux, 1 introduction, et 2 fiches systémiques avec focus sur le bâtiment et la mobilité. Cette publication permettra de faire l’état d’avancement du Plan de Transformation de l’Economie Française (PTEF) du Shift Project à juillet 2020.
  • Les prochains mois seront avant tout consacrés à la poursuite des travaux de recherche pour l’élaboration du Plan : la recherche est une activité intense et chronophage, et nous produirons d’autant plus vite et d’autant mieux que la collecte sera un succès.
  • A l’issue de chaque publication*, The Shift Project en assurera la diffusion auprès des Français et présentera les propositions aux dirigeants économiques et politiques. L’équipe fera également appel aux donateurs pour relayer les propositions, et mettra les propositions du Plan en débat durant l’été 2020, puis lancera une grande consultation allant jusqu’à mi-2021.
  • Enfin, à plus long terme et en fonction du succès de la collecte, The Shift Project espère pouvoir approfondir les propositions du Plan, notamment en travaillant sur la résilience des territoires, la résilience du système de santé, le risque déstabilisation du secteur pétrolier ou l’avenir du secteur de la culture.

* Ces « publications » seront d’abord des rapports, en version électronique, puis à terme un grand rapport, en version électronique et papier, qui contiendra « Le Plan ». Pour mieux le diffuser, nous envisageons des supports dédiés à chaque secteur traité, d’autres destinés à convaincre les dirigeants, à le diffuser au sein de la population, etc.

Les actualités du projet
20/07/2020
Merci aux plus de 3700 donateurs !

Le Shift publie le premier jalon du travail annoncé le 6 mai 2020, qui a pu être initié grâce au succès de sa campagne de financement participatif – merci aux plus de 3700 donateurs !
Nous mettons dès maintenant à votre disposition la vingtaine de fiches qui composent l’État d’avancement du Plan de transformation de l’économie française (PTEF). Chacune peut se lire séparément. Ensemble, elles donnent un bon aperçu de l’avancement de notre travail depuis son lancement, et une vision globale, systémique de l’économie française.
Voici le lien vers la publication complète (PDF), et l’article de publication 

Cette Vision globale – de l’économie actuelle, du chemin de transformation et de l’économie après transformation – reste à parfaire, à compléter et à débattre. D’une part, la Vision globale_V0 devra être consolidée en une vraie V1. D’autre part, pour devenir « le Plan », elle devra être complétée par des propositions de mesures opérationnelles. Ces mesures devront permettre d’amorcer une trajectoire de transformation pour décarboner nos activités au bon rythme, et rendre la société résiliente aux chocs. Construire, secteur par secteur, ces propositions, par une mobilisation des acteurs concernés : cela sera l’objet de la prochaine phase du projet PTEF, qui débutera à l’automne 2020.

02/07/2020
Vers un Plan de transformation de l'économie en faveur du climat et de la résilience

Dans cette vidéo, Jean-Marc Jancovici et Nicolas Raillard présentent le Plan de transformation de nos activités essentielles (se nourrir, se loger, se déplacer, se soigner, travailler, comprendre, échanger), que The Shift Project a mis en chantier dans le contexte de la crise sanitaire.

Ce Plan sera, à terme, composé des propositions concrètes nécessaires afin de rendre les activités essentielles de notre société saines et robustes pour les temps de crise économique et écologique dans lesquelles nous sommes entrés depuis quelques temps. Nous estimons en effet que la sortie de cette crise sera une occasion majeure de mettre enfin la France sur les rails d’une politique climatique audacieuse, cohérente, et surtout résiliente. Mais cela requiert que nous pesions de tout notre poids pour que les idées portées par le Shift trouvent un public large et puisse atteindre les décideurs économiques et politiques.

Et quel meilleur vecteur qu’un plan de transformation cohérent, multisectoriel, s’adressant aux citoyen.ne.s et aux professionnel.le.s de tous les secteurs, leur permettant d’entrevoir ce que pourrait être la transition (vue par le Shift) pour eux et leur métier ?

C’est l'élaboration et le portage de ce Plan que nous vous proposons de soutenir : chaque don nous permet de mieux construire nos propositions et de peser un peu plus sur les décisions économiques et politiques.

Si vous aussi, vous souhaitez contribuer au financement de ce chantier exceptionnel, alors :

01/07/2020
Des nouvelles du «Plan de transformation de l’économie en faveur du climat et de la résilience»


Voyant la collecte monter, nous avons pu étoffer l’équipe de recherche. Une première version de « pré-cadrage » du Plan devrait voir le jour en juillet, puis une deuxième encore de « cadrage » en septembre. Ensuite, si tout va bien, nous pourrons : publier au compte-goutte des propositions « sectorielles » comme celles sur l'aviation ; puis in fine courant 2021 publier le Plan « final » et « abouti ». A chaque occasion, vous serez invités à diffuser le Plan autour de vous.
Mi-juillet, nous publierons donc le « pré-cadrage » du Plan (probablement : 1 synthèse, 10 fiches Axes et Chantiers, 5 fiches systémiques, 15 fiches sectorielles).
 
Depuis l’annonce du 6 mai, nous avons également travaillé sans relâche pour publier un premier rapport sur l’avenir du secteur aérien, et un second sur le déclin possible de l’approvisionnement en pétrole pour l’Union européenne (voir les articles dans Le Monde et The Guardian, et le kit de communication dédié pour faire parler du rapport).
Nous avons également produit une infographie, et mis en ligne des pages dédiées à des secteurs sur notre site web.

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
3 août 2020 16:25
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
3 août 2020 16:25
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx