Publié le 22 avril 2020 | par Florence S.

Un moulin moyenâgeux reprend du service à Courteron

A l’entrée du village de Courteron, situé sur la Seine à 54 km au sud de Troyes, se trouvent trois îles et un déversoir. Grâce à son emblématique moulin hydro-électrique, la commune fût la 1ère de France à gagner son indépendance énergétique en 1888. 

Tombée en ruines depuis de longues années, cette installation va reprendre vie grâce à Bruno Havet, ingénieur passionné.

Son projet de réhabilitation consistait à rénover une partie du site pour y installer une production d’électricité grâce à trois vis d’Archimède et aux équipements associés pour une puissance totale de 135 kW.

Animé par l’envie de partager leur passion et de promouvoir la rénovation d’autres moulins pour le développement de la micro-hydroélectricité, les promoteurs du projet ont souhaité ouvrir le projet au financement participatif grâce à Lumo.

283 épargnants ont ainsi contribué à hauteur de 350 000 €. Parmi eux, des dizaines de riverains, particuliers et entreprises, soucieux de valoriser leur patrimoine grâce à leur épargne.

Depuis 2017, tout le village fonctionne désormais à l’électricité bas carbone !

Pour en savoir plus